CHRISTIANE DAVENTURE
                    Conseils personnalisés en Fleurs de Bach sur Lyon 

Click here to edit subtitle

Blog

LA BLESSURE D'ABANDON ET LES FLEURS DE BACH

Posted on April 8, 2019 at 1:05 PM

Comme je l’avais annoncé précédemment en évoquant les 5 blessures de l’âme, voici la suite d’une petite chronique consacrée à ce sujet. Le but est de mettre en lumière les élixirs floraux qui peuvent nous aider à prendre conscience de nos attitudes émotionnelles, à les réguler pour retrouver notre équilibre et développer des comportements plus respectueux pour soi-même et les autres.

Nous portons tous une ou plusieurs de ces blessures suite à un événement survenu dans notre enfance que nous avons pu ressentir comme une trahison, un rejet, un abandon, une humiliation ou une injustice.

Dès lors qu’elle est subie, cette blessure est réprimée à un niveau profond et lorsqu’elle est « rejouée », nous développons, pour nous protéger, un mécanisme de défense appelé le « masque ».

LA BLESSURE D’ABANDON ET LE MASQUE DU DEPENDANT

Pour se protéger, la personne qui porte une blessure émotionnelle d’abandon va développer le masque de « dépendant ».

Cette blessure ressentie entre 1 ans et 3 ans est vécue avec le parent du sexe opposé, elle peut être la résultante de l’incapacité du parent à remplir ses responsabilités parentales. Peu importe les circonstances, celui qui souffre de la blessure d’abandon ne s’est pas senti suffisamment nourri affectivement.

Ce parent peut être physiquement présent, mais affectivement et moralement absent de la vie de l’enfant.

La principale caractéristique du dépendant est sa croyance qu’il ne peut arriver à rien tout seul et qu’il a besoin de quelqu’un d’autre pour tenir debout, pour le supporter dans la plupart de ses actions.

Au travers de son masque, on peut y distinguer le petit enfant insécurisé qui a besoin d’aide.

De tous les masques, le dépendant est celui le plus à même de devenir victime.

Prêt à tout pour ne pas perdre l’autre, il est capable d’endurer des situations extrêmement difficiles plutôt que de rompre.

Pour ce faire, le dépendant a souvent recours au déni de sa situation, en proclamant à qui veut l’entendre que tout va bien, plutôt que d’affronter son problème et prendre le risque, selon lui, d’être abandonné.

Plus une personne cultive les situations de victimes, plus sa blessure d’abandon est grande. Il lui arrive aussi de trop dramatiser des situations qui lui arrivent, recherchant grâce à son statut de victime l’attention qui lui manque tant.

Une autre façon pour le dépendant de recevoir de l’attention est de revêtir les habits du Sauveur. Le dépendant peut paraître comme une personne ayant des difficultés à se décider.

Pourtant, cela ne relève pas de sa difficulté à faire un choix, mais repose sur son besoin de se sentir soutenu dans ses décisions. D’où sa propension à demande conseil sans jamais les suivre car ce qu’il recherche vraiment c’est le soutien.

LES ATTITUDES ET LES ETATS EMOTIONNELS DU CONTROLANT


Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

0 Comments